Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

Présentation-Lecture de la pièce de Wajdi Mouawad « Les mains d’Edwige au moment de la naissance » par la Compagnie des Rives de l’Ill

!cid_53BBE6A0-19C8-43AA-B519-96A204215D6A

Vendredi 23 janvier 2015 à 20h
Présentation-Lecture de la pièce de Wajdi Mouawad « Les mains d’Edwige au moment de la naissance »* par la Compagnie des Rives de l’Ill
*Actes Sud Papiers

Esther a disparu voilà dix ans. Sa famille a invité le village à venir lui faire un dernier adieu lors d’une messe de funérailles, car tout le monde croit à sa mort. Mais sa sœur Edwige, stigmatisée dont les mains suintent comme les larmes s’écoulent des yeux d’une pleureuse, prétend qu’Esther est toujours vivante. « Magnifique et violent, le texte oscille sans cesse entre la quotidienneté la plus crue et des envolées poétiques qui jaillissent comme des flots. […] Le metteur en scène Thomas Ress installe cette histoire, intemporelle comme une fable, dans une sorte de cage, ouverte et cernée par un miroir d’eau. […] En haut, le père, la mère, le frère, la société… En bas, dans la cave, Edwige qui résiste, qui refuse ce monde là, Vaklav, celui qui l’aime. Et Esther qui accouche à grands cris et qui a peur de la mort. […] Mais tous les comédiens sont à hauteur de cette pièce exigeante, […]. Il n’y a plus d’amour, se désespère celle que tout le monde voudrait voir morte. Pourtant, quelque part au fond d’une cave, derrière le brouillard qui envahit tout, il y a une petite sœur qui aime encore et qui saura sauver ce qui reste de vie en elle… » Hélène Poizat, L’Alsace, 08 novembre 2014.

La compagnie des Rives de l’Ill est née en 2008, sous le signe de la Fraternité. Avec ce spectacle sans paroles, elle affirme d’emblée son goût pour la pluridisciplinarité. Théâtre, cirque, danse et musique s’entremêlent dans ce laboratoire de création, où la recherche de nouvelles approches est permanente. Elle se plaît à faire le grand écart entre auteurs classiques et contemporains. En choisissant des sujets forts et engagés, elle invente constamment des esthétiques capables d’emporter le public dans cette exigence. La compagnie des Rives de l’Ill chemine avec des artistes de tous horizons pour la création des costumes, des décors et la composition de musiques originales.

« Les mains d’Edwige au moment de la naissance », mise en scène par Thomas Ress, avec Ayouba Ali, Jacques Courtès, Virginia Danh, Nicolas Phongpheth, Carole Breyer et Catriona Smith Morrison sera jouée le 15 janvier 2015 à 20h à la Salle de spectacle Europe de Colmar et le 24 janvier 2015 à 20h30 à l’Espace Grün de Cernay.