Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

La grâce des brigands

Maria Cristina Väätonen quitte Lapérouse, petite ville calme et froide au milieu des forêts du grand Nord, à l’âge de seize ans. Elle rêve d’être écrivain «puisque les livres servent, comme on le sait, à s’émanciper des familles asphyxiantes». Elle quitte son père qui la préférait à sa sœur et sa mère, bigote étouffante, pour vivre à Los Angeles.

Sa bourse lui offre le voyage, les frais d’inscription à l’université et la possibilité de suivre les cours d’éminents spécialistes, mais pas l’hébergement. Elle s’installe en collocation avec Joanne, antilapérousienne en passe d’abandonner ses études et enceinte. Maria Cristina effectue des remplacements dans le snack du campus pour payer sa part de loyer, jusqu’à ce qu’elle travaille pour Rafael Claramunt…

Comme Ce que je sais de Vera Candida, ce roman est un régal.

La grâce des brigands, Véronique Ovaldé, L’Olivier

Marie Nawrot