Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

Conférence-rencontre avec Murielle Magellan

PHOTO Magellan M copy E Robert-Espalieu

Jeudi 23 octobre 2014 à 20h
Conférence-rencontre avec Murielle Magellan pour « N’oublie pas les oiseaux »* animée par Jean-Marie Valder et suivie d’une lecture par Myriam Weill
*éditions Julliard

Une jeune artiste débarque à Paris, des rêves plein la tête. À l’école de chansons où elle étudie, elle est subjuguée par l’un de ses professeurs, de plus de vingt ans son aîné. Autour de lui, les femmes défilent, attirées comme des papillons de nuit par la lumière. Comment capter son attention ?
Pleine de bruits et de fureur, cette histoire s’étend sur vingt ans et retrace les soubresauts d’une passion au long cours. Elle brosse le portrait d’un homme complexe et attachant, à la fois pygmalion, ami, amant, compagnon et père, qui se révèle être un don Juan impénitent. Mais elle décrit aussi l’éclosion d’une femme à la force insoupçonnée, qui se construit et se découvre au fur et à mesure qu’elle tente d’échapper au piège d’un amour absolu et dévorant. Pour son troisième roman, Murielle Magellan a choisi la voie du récit autobiographique. Une démarche littéraire qui lui réussit, comme si son histoire, au fil des pages, nous racontait aussi la nôtre.

Murielle Magellan est romancière, scénariste et dramaturge. Sa pièce Pierre et Papillon ou l’Histoire d’un amour décalé, a reçu le prix Cinéâtre-Beaumarchais. En 2004, Bernard Murat monte sa pièce Traits d’union. Coauteur de la série Petits meurtres en famille (Globe de cristal 2006), et de La Joie de vivre, adaptée du roman d’Émile Zola et réalisée par Jean-Pierre Améris, elle a par ailleurs mis en scène le spectacle d’Océanerosemarie, La Lesbienne invisible. Chez Julliard, elle a déjà publié Le Lendemain Gabrielle en 2007 et Un refrain sur les murs en 2011 (prix Gaël Magazine, prix Horizon du deuxième roman). N’oublie pas les oiseaux est son troisième roman.