Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

Conférence-rencontre avec Jean-Luc Nancy et Anne Immelé

!cid_61D9DA2B-1DAA-4E6F-A52C-B0C1B70F1DFB@lan

Mardi 12 mai 2015 à 20h
« L’art de disjoncter »
conférence-rencontre avec Jean-Luc Nancy et Anne Immelé

À l’occasion de la sortie des ouvrages « Demande. Littérature et philosophie » aux éditions Galilée et « Constellations photographiques » aux éditions Mediapop, la création artistique et littéraire sera abordée dans sa dimension d’articulation. Il sera question de jonction mais aussi de disjonction, de syncopes et de constellations, de littérature, de philosophie et de photographie. La collaboration entre Jean-Luc Nancy et Anne Immelé a commencé en 2003 avec la sortie de « WIR » aux éditions Filigranes, puis « L’approche / Die Annäherung » publié en Allemagne puis en France en 2008, ainsi qu’à une conversation filmée WIR+10 en 2013.

Philosophe, professeur émérite à l’Université des Sciences humaines de Strasbourg, Jean-Luc Nancy a également été professeur de l’Université de Californie et professeur invité aux Universités d’Irvine, de Berkeley et de Berlin. Il a co-dirigé avec Jacques Derrida, Philippe Lacoue-Labarthe et Sarah Kofman la collection « La philosophie en effet » aux éditions Galilée. Autour de Jean-Luc Nancy s’est créée une communauté de pensée, ou plutôt « avec » lui qui a précisément interrogé la notion de « commun ». Philosophe toujours, il ne cesse de réinventer le sens de la philosophie comme une pesée, de réévaluer le poids du sens, d’approcher le monde sans prétendre le saisir. Sa pensée est dérobée, ouverte, inquiète, inappropriable, mais elle touche au plus près la peau des choses.

Depuis 2001, Anne Immelé développe des séries photographiques qui s’inscrivent dans un rapport politique et poétique au monde, questionnant la relation de l’individu à la communauté et la possibilité du partage d’une expérience commune dans les villes contemporaines. Photographe et théoricienne, Anne Immelé exerce également une activité de commissariat d’exposition, qui prend appui sur les recherches théoriques. Elle enseigne à la HEAR, Haute école des arts du Rhin.