Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

Boy, Snow, Bird

Une jeune Snow, une belle-mère, des miroirs, et tous les éléments sont réunis pour une habile réécriture d’un conte bien connu à travers le prisme de l’histoire raciale des Etats-Unis. Nous sommes en 1950. Âgée de vingt ans, Boy Novak quitte New York et un père violent pour fuir vers le Massachusetts. Là-bas, elle épousera Arturo Whitman, père célibataire d’une étrange fillette prénommée Snow. Ensemble, ils mettent au monde une petite fille, Bird. Bird est noire, alors que la famille Whitman est blanche. Cette naissance braque ainsi le projecteur sur les origines afro-américaines des Whitman, jusqu’alors passées inaperçues. Boy, Snow, Bird dresse le portrait de ces trois femmes dans un conte enchanteur qui poussera ses protagonistes à se débarrasser de leurs faux-semblants pour mieux cerner leurs personnalités multiples.

 
Avec son écriture intelligente, envoûtante et spectaculaire, avec sa langue très imagée pleine d’expressions revisitées, l’écrivaine britannique d’origine nigériane Helen Oyeyemi défie les absurdités des réflexes ségrégationnistes américains qui s’animent au moindre contact « étranger ». Elle interroge chacun d’entre nous sur notre identité propre et les racines de celles-ci : la couleur, les gênes, la culture, l’histoire … ? Le récit évite certains écueils vers lesquels de telles thématiques peuvent entraîner la plume d’un écrivain. Au contraire, il s’impose comme une merveille d’inventivité, à la fois percutant et drôle, ludique et métaphorique, qui n’oublie pas de raconter une histoire, d’entretenir le mystère et de surprendre le lecteur à chaque page. L’un des romans cultes de ce début d’année, un peu trop oublié.

Boy, Snow, Bird, Helen Oyeyemi, Galaade.

 

Alexis W.

Boy Snow Bird