Librairie 47° Nord

47 degrés Nord

Librairie, maison Engelmann, Mulhouse – Vous avez toute latitude

La Déesse des marguerites et des boutons d’or

Athènes, 421 av. JC. Depuis dix ans Athènes et Spartes sont en guerre. Les athéniens sont épuisés par la guerre mais la paix ne profite pas à tout le monde. Tandis qu’un traité de paix est sur le point d’être négocié, Aristophane se prépare à présenter sa pièce La Paix aux Dionysies. Mais les ennemis de la paix lui mettent des bâtons dans les roues. La déesse Athéna a envoyé Brémusa, amazone et Métris, nymphe dont le seul pouvoir est de faire apparaître des marguerites et des boutons d’or, pour contrer Laet et faire réussir la négociation de paix.

Farce grecque qui nous replonge avec plaisir dans l’antiquité et fait en même temps écho à notre monde actuel.

La Déesse des marguerites et des boutons d’or, Martin Millar, Intervalles

9782369560418_1_m

 

Marie Nawrot


Le sillage de l’oubli

Karel travaille dans la ferme familiale au Texas. Sa femme est sur le point d’accoucher. Mari aimant mais marqué par le décès de sa mère à sa naissance et le manque de marque d’affection de la part de son père, il relate le dur monde d’homme dans les campagne du début du XXème siècle aux Texas, les courses de chevaux pour gagner du terrain et les drames familiaux.

Un livre fort, emprunt de poussière, de labeur, de dureté mais également d’une grande sensibilité.

Le sillage de l’oubli, Bruce Marchart, Gallmeister

004748843

 

Marie Nawrot

 


La marche royale

A la fin de la Grande guerre, le tisserand Cesare Pasquali rentre chez lui en Italie après avoir été amputé de ses deux doigts indispensables au tissage. Ne pouvant plus exercer son métier, il se retrouve pauvre et misérable. Il décide de regagner la frontière. En route, il rencontre un homme qui va devenir un grand ami.

Un bel hymne à l’humanité, qui dénonce les dangers du patriotisme.

La marche royale, Andreas Latzko, La dernière goutte

LMR

Marie Nawrot


La jument de Socrate

Alors que Socrate est condamné à boire la ciguë, sa femme Xanthippe va remuer la ville d’Athènes pour faire réviser son jugement. Femme de tête, femme libre, amoureuse, déterminée, elle avait une place d’épouse, de mère mais également de femme libre-penseuse auprès de son époux contrairement à ce que pouvaient espérer les femmes à cette époque. Elle veut montrer aux Athéniens l’importance de ne pas abandonner un homme dont ils suivaient la sagesse.

La jument de Socrate, Elisabeth Laureau-Daull, Editions du Sonneur

004649448

Marie Nawrot


Dirty Sexy Valley

Volontairement grotesque, lubrique et régressif, mais pas tant que cela, au final. Il y a dans cette sorte d’hommage au cinéma béni de série B – voire de série Z -, bourrée de testostérone et de pornographie et qui propulserait les étudiants lourdingues mais attachants d' »American Pie » dans l’univers de rednecks de « Délivrance » ou « Massacre à la tronçonneuse », une puissante dimension féministe qui, à travers le renversement des codes, crée une ode à l’émancipation, à la liberté sexuelle et intellectuelle. Un condensé d’outrance pour l’idiot qui sommeille en chacun de nous. LE livre de l’été … Mais pas que !

Dirty Sexy Valley, Olivier Bruneau, Le Tripodedirty sexy valleyAlexis W.